Le café pousse et progresse différemment partout dans le monde. Nous comprenons cela, tout simplement comme nous comprenons qu'une gamme de café qui se développe bien en Éthiopie pourrait bien ne pas prospérer en Indonésie. Divers aspects, tels que l'humidité, les pluies, le soleil, la saleté et les attributs d'altitude ont tous un effet sur le rendement et la qualité d'un caféier, qui varient énormément en fonction de la variété cultivée.

C'est pourquoi il est crucial de découvrir les différentes variétés qui se développent dans un pays ou une zone de culture spécifique. Pour les producteurs, un choix incorrect peut être coûteux et influencer la productivité de leur ferme pendant plusieurs années. Plus loin dans la chaîne d'approvisionnement, pour les investisseurs, comprendre la sélection d'un café leur permet de connaître les profils de saveur qu'ils peuvent anticiper et de bien prévoir les tarifs.

Pour obtenir plus d'informations sur certaines des gammes de café préférées en Indonésie, j'ai parlé au Dr Retno Hulupi, chercheur principal en sélection de café végétal du café indonésien et de l'Institut de recherche sur le cacao. Retno travaille sur le marché du café depuis plus de 35 ans, et tout au long de cette période, elle a en fait contribué au lancement d'un certain nombre et au développement de variétés qui sont désormais dominantes dans le café de spécialité indonésien. Lisez la suite pour obtenir plus d'informations sur ce qu'elle doit affirmer concernant quelques-unes des gammes les plus importantes d'Indonésie.

Vous pourriez aussi aimer la révolution du café glacé en Indonésie

S795 S795 fait partie des variétés de café les plus typiques d'Indonésie. Une fois préparé, l'accord de base est qu'il a des notes aromatiques distinctes de sirop d'érable et de sucre brunâtre. La variété a été présentée au marché du café indonésien dans les années 1970 en Inde. Il est généralement découvert à Bali et à Toraja (où les habitants l'appellent également Jember).

Parce qu'il peut être cultivé très facilement, l'une des raisons pour lesquelles le S795 est si populaire depuis si longtemps est. Retno affirme: «S795 est notre sélection de café suggérée pour ceux qui débutent dans la culture du café. Il n'est pas difficile de se développer, il ne nécessite pas beaucoup de compost de jardin et il peut se développer à des degrés divers. Néanmoins, bien qu'il ait des notes de saveur uniques, il est souvent considéré comme ne créant pas une tasse de la meilleure qualité que la sélection Catuai , par exemple.

S795 est un croisement entre le Kent (une anomalie entièrement naturelle de Typica qui vient d'Inde) et les variétés de liberica, qui poussent à des altitudes beaucoup plus basses que la plante arabica. «C'est l'ADN de Liberica qui offre au S795 un système d'origine solide», déclare Retno.

Elle déclare que c'est également la raison pour laquelle le S795 est un excellent choix dans le large éventail de microclimats indonésiens. «C'est également la libérique qui donne à ce café beaucoup moins d'acidité. C'est encore plus doux. Cependant, les agriculteurs doivent se rendre compte qu'en dépit de l'intégrité de S795, il n'a pas un rendement particulièrement élevé.

Tim En Indonésie, Tim signifie Timor Timur, une région de la partie sud de l'Indonésie qui était autrefois une composante du pays (aujourd'hui le Timor oriental, également appelé Timor-Leste).

Tim Tim, également appelé Hibrido de Timor, est un croisement entièrement naturel entre l'arabica et le robusta qui a été découvert pour la première fois au début du XXe siècle. Il est devenu préféré dans les années 1950 en raison de sa résistance élevée à la corrosion des feuilles tombées du café et à diverses autres maladies.

«Dans le cadre de l'effort du gouvernement fédéral pour incorporer [Tim Tim] en Indonésie, ils ont décidé de le diffuser dans les régions en expansion arabica du pays», déclare Retno. Néanmoins, elle comprend que par conséquent, des adaptations tout-naturelles ont alors commencé à se produire dans chaque région.

Dans les régions Gayo de Sumatra ainsi qu'en Indonésie, pour des circonstances, Tim a fini par être Gayo 1, qui est actuellement bien connu dans tout le pays. Alternativement, à Bali, Tim s'est adapté pour devenir par conséquent une variété variée appelée Kopyol.

Comme il s'agit d'un croisement arabica-robusta, certains traits des deux espèces sont présents dans la tasse. Il a un corps épais et audacieux qui rappelle extrêmement les saveurs de robusta.

Tim a également été utilisé comme source héréditaire dans des tâches de sélection dans le monde entier, car c'est une variété extrêmement résistante qui est immunisée à la fois contre les insectes et contre les maladies. Quelques-unes des gammes issues du croisement de Tim avec divers autres cultivars comprennent Catimor et Sarchimor, entre autres.

USDA 762 Abondant aujourd'hui à Java ainsi qu'à Sumatra, USDA 762 a été introduit dans le champ de café indonésien dans les années 1950 en tant que variété sélectionnée en Ethiopie. Il a été initialement trouvé dans la région de Mizan Tafari, non loin de l'endroit où Geisha a été initialement découverte. Par conséquent, dans certaines zones d'expansion du café en Indonésie, USDA 762 a en fait été mal interprété pour Geisha.

Selon Retno: «L'USDA 762 ainsi que Geisha venaient sans aucun doute de la même région en Ethiopie. Les deux se sont ajustés différemment au fil du temps.

«USDA 762 a subi un choix naturel en Indonésie, tandis que Geisha s'est produite au Panama. Les deux sont deux plantes uniques avec des saveurs et une morphologie différentes.

Au XXe siècle, USDA 762 était particulièrement abondant à Ijen, dans l'est de Java, une importante région de croissance volcanique en Indonésie. Il a été initialement introduit en Indonésie grâce à sa résistance modeste à la corrosion des feuilles tombées du café.

Aujourd'hui, son utilisation en tant que variété immunisée contre la corrosion des feuilles tombées du café a été rendue largement superflue par l'émergence de croisements robusta plus résistants. Aujourd'hui, USDA 762 est généralement simplement étendu à de plus grandes altitudes en Indonésie où la résistance à la corrosion des feuilles de café n'est pas aussi une priorité absolue.

Inévitablement, cependant, USDA 762 n'est tout simplement pas aussi important qu'il l'était déjà parmi les producteurs de café. «Comparé à diverses autres gammes de café, il manque [aussi] vraiment un profil de saveur [distinct]», me dit Retno.

Pour en savoir plus sur le potentiel de l'USDA 762 grâce à la manipulation, j'ai parlé à Cahya Ismayadi, un scientifique qui opère dans les méthodes post-récolte à l'Institut indonésien de recherche sur le café et le cacao.

Il n'est pas certain que la manipulation spéculative puisse faire beaucoup pour USDA 762, néanmoins: «Le traitement a certainement un impact sur les derniers profils de saveur. En général, [il n'y a pas] de résultat différent, quelle que soit l'approche de traitement. [C'est particulièrement vrai en Indonésie], car les gammes que nous créons ont tendance à partager des profils héréditaires vraiment comparables. »

Bien que l'USDA 762 soit peut-être moins proéminent que diverses autres gammes de cette liste, il est toujours cultivé dans certaines régions d'Indonésie et constitue une composante importante de l'histoire de la production de café dans le pays.

Kartika En Indonésie, Kartika signifie Kopi Arabika Tipe Katai (qui se traduit par le café Catuai arabica). Variante localisée de la gamme Catuai, Kartika est également incroyablement vulnérable à la corrosion du café et à divers autres insectes ainsi qu'aux conditions.

Kartika a d'abord été cultivé en Indonésie dans le cadre d'un test variétal de masse effectué par le Centro de Investigacao das Ferrugens do Cafeirro portugais en 1987. Il était au début incroyablement populaire en raison de son compte de saveur de premier ordre.

«Cependant, lorsque nous l'avons présenté aux agriculteurs, il s'est avéré que Kartika avait besoin de beaucoup d'engrais… bien plus que ce que les agriculteurs offriraient normalement», dit Retno. Les agriculteurs [indonésiens] n'étaient pas prêts. Avec le temps, il a été infecté par des ravageurs ainsi que des nématodes. Aujourd'hui, nous ne recommandons généralement pas Kartika aux agriculteurs. »

Avec de bien meilleures méthodes agronomiques dans le ranch, Kartika a-t-il fini par redevenir dominant? Retno affirme que ce n'est pas le cas: «La rouille des feuilles mortes du café est encore courante en Indonésie, ce qui protège la plupart des agriculteurs de la culture de Kartika.»

Elle ajoute que certains agriculteurs de Wonosobo, une région de production de café vallonnée du centre de Java, se portent garant de cette sélection. «Les arbres Kartika se développent bien là-bas. Et [il semble] qu'il y ait aussi un marché local constant. Kartika a de minuscules [cerises], mais elles se développent uniformément. Néanmoins, à Wonosobo, ils sont généralement cuits [dans une poêle en terre cuite] »

Andungsari »Après Kartika, il y a Andungsari. Andungsari est actuellement l'un des choix de café les plus étonnants d'Indonésie », déclare Retno.

Semblable à Kartika, Andungsari (également connu sous le nom d'Andung Sari ainsi qu'Andong Sari) est un caféier nain. Il a d'abord été créé avec une sélection de plantes Catimor par l'Institut indonésien de recherche sur le café et le cacao. Andungsari pousse mieux à 1250 mètres d'altitude

. Il a une productivité élevée (2,5 tonnes par hectare) ainsi qu'un superbe profil de tasse. «Cependant, comme Kartika, il nécessite un entretien exceptionnellement élevé», dit Retno. «De toutes les sélections de café en Indonésie que nous avons développées et commercialisées… Andungsari est le champion.» Aujourd'hui, cette sélection est largement étendue à Kayo Aro dans la province de Jambi, Sumatra.

Bien qu'il s'agisse de plusieurs des variétés de café que vous pourriez découvrir en Indonésie, il est essentiel de garder à l'esprit que les producteurs du pays plantent généralement plusieurs sélections dans la même ferme.

Cela leur permet de répandre leur danger; après la cueillette, les gammes sont ensuite généralement mélangées les unes aux autres, après cela péremptoirement traitées et entièrement commercialisées. «À moins que les grains de café ne soient nettement différents dans leurs chiffres, il n'est en fait pas nécessaire de les commercialiser en tant que sélections uniques», me dit Cahya.

Néanmoins, même si les gammes sont fréquemment mélangées en Indonésie, la compréhension de leur histoire et du profil génétique de ces variétés importantes pourrait aider les fabricants à discerner quel peut être le goût final d'un lot ou d'une grande quantité. Par conséquent, cela peut aider les agriculteurs à étiqueter et commercialiser leur café, ainsi qu'à donner aux acheteurs encore plus de détails lors de la cueillette d'un lot.

Vous avez apprécié cela? Essayez trois exemples de traitement innovant du café en Indonésie

Antécédents de crédit photo: Budi Priatna, Karana Spesialis Kopi

Mouture quotidienne parfaite

Toutes les citations ont en fait été traduites de l'indonésien.

Vous souhaitez en savoir plus sur de courts articles comme celui-ci? Inscrivez-vous à notre e-newsletter!


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *